Simulateur

Je suis né au siècle dernier. Bien sûr, le siècle précédent n’est pas si loin, et je ne suis pas si vieux que ça. Et pourtant, l’évolution technologique ultra-rapide fait que ce siècle-là appartient déjà à un lointain passé. C’est ce que je me suis dit vendredi dernier, quand j’ai expérimenté un simulateur de vol. Ça s’est passé du côté de Colmar ce faire, et je dois reconnaître que j’ai été frappé par les sensations de ce vol. Lorsque je me rappelle les simulateurs de vol sur lesquels je passais des heures à mon époque, c’est effarant. Dans ce passé pas si lointain, l’écran VGA était ce qui se faisait de mieux. Naturellement, à notre époque, tout cela ressemble à de la préhistoire. Les gosses sont gavés de technologie. Ces simulateurs de vol n’ont rien de magique. Mais pour moi qui ai grandi à l’ère des vinyles, c’est vraiment spectaculaire. Au-delà des problèmes de société, nous vivons une époque étourdissante, mais en fin de compte, seuls les adultes ont la possibilité de le comprendre. Car ils ont grandi dans un monde où le téléphone était doté d’un gros cadran qu’on faisait tourner en mettant son index dedans. Et ce vol a sensiblement changé ma vision des choses. Jusqu’à ce vol, je rattachais, comme presque tout le monde, l’émerveillement à la jeunesse. Cependant, celle que j’ai éprouvé sur ce simulateur de vol m’a démontré qu’il existe certaines merveilles qui ne sont discernées par les mômes. Ce ciel de pixels m’a enseigné que l’enfance n’est pas le meilleur moment de l’existence : la magie est présente à tout âge, et il suffit de prêter attention pour la percevoir ! Si vous avez connu les écrans VGA, ce simulateur de vol : vous n’en ressortirez pas indemne! Tenez, je vous mets en lien le site où je l’ai trouvé. Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du blog sur cette activité de vol en simulateur à Colmar qui est très bien fait sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *